Paris
28°
ciel dégagé
humidité: 37%
vent: 4m/s SSO
MAX 26 • MIN 25
Weather from OpenWeatherMap

Warren Buffett, milliardaire américain et philanthrope.

Le philanthrope Warren Buffett fait un don de 3,6 milliards et reste riche.

Warren Buffett le milliardaire philanthrope, a annoncé lundi qu’il comptait faire don de 3,6 milliards en action de son entreprise.

Ce cadeau s’ajoute aux dons déjà offert à des fondations, représentant environ 34 milliards de dollars depuis 2006. Parmi les récipiendaires figurent la Fondation Bill & Melinda Gates, ainsi que la Fondation Susan Thompson Buffett au nom de son épouse décédée. Aussi bénéficiaires, la Fondation Sherwood, la Fondation Howard G. Buffett et à la Fondation NoVo. Plutôt, en 2006 le philanthrope avait promis d’offrir toute sa fortune de son vivant à des fondations caritatives.

Le philanthrope Warren Buffett; donner plus, plus vite!

Cf_Mag-warren-buffett-milliardaire-americain-et-philanthropeL’Oracle of Omaha, Warren Buffett a mis plus de cinquante ans à transformer son entreprise en conglomérat d’entreprises d’investissement. Berkshire Hathaway dont la valeur dépasse 500 milliards de dollars, couvre tous les secteurs, assurances, fabrication….

Son succès en a fait l’homme le plus riche du monde.

En 2018 il est classé à la quatrième place des plus riche de la planète, malgré que ce patron distribue sa fortune sans se lasser. Alors que pendant plusieurs années, Warren trônait a la première place du podium.

L’investisseur et milliardaire soutient depuis longtemps les activités caritatives des Gateses et il a déclaré en 2006 qu’il visait les dons d’actions pour renforcer « l’efficacité déjà impressionnante » de la fondation, qui s’attaque aux problèmes de société.

Les plus riches de la planète n’arrivent pas a donner assez vite, mais cela ne les empêche pas d’essayer.

La philanthropie est la principale passion des milliardaires. Les comptes du secteur à but non lucratif constituent l’industrie primaire pour 4,8% des milliardaires. Une fois leur fortune consolidée, de nombreux milliardaires effectuent la transition à plein temps vers la construction d’un héritage philanthropique.

En outre, un débat sur la meilleure façon dont les Américains les plus riches devraient utiliser leur argent dans le mécénat. Pour contribuer à la réduction des inégalités de revenus et autres déséquilibres économiques.

Des milliardaires exigent de payer plus d’impôts.

Dernièrement, des milliardaires ont adressé une lettre à tous les candidats à l’élection présidentielle de 2020 aux USA. Dans ce courrier ils exigent de payer plus d’impôts.

Dans ce groupe, George Soros, le cofondateur de Facebook Inc. Chris Hughes et l’héritière Abigail Disney, ont appelé à un impôt sur la fortune plus important. Ils estiment qu’il faut des fonds pour lutter contre le changement climatique et les initiatives de santé publique.

D’autres, comme Buffett, ont déclaré préférer que des œuvres telles que la Fondation Bill & Melinda Gates, supervisent le travail caritatif.

Pour sa part, Jim Walton, l’héritier de Walmart, aurait fait un don de 1,2 milliard de dollars d’actions. Cette donation a réduit sa valeur nette à environ 50 milliards de dollars, selon le Bloomberg Billionaires Index. Son frère aîné, Rob Walton, a également fait don de 135 000 actions de Walmart, d’une valeur de 15 millions de dollars.

Par ailleurs, le co-fondateur de Home Depot Inc., Bernie Marcus, a déclaré qu’il envisageait de donner la presque totalité de sa fortune de 4,5 milliards de dollars avant son décès.

Les dons, en milliards des philanthropes, assèchent leurs richesses.

La sixième édition du recensement milliardaire de Wealth-X  révèle que la richesse des milliardaires dans le monde a diminué de 7% en 2018. Cette population a également diminué de 5,4% en 2018 pour atteindre 2 604 personnes.

Le rapport attribue cette baisse significative de la richesse à la volatilité accrue des marchés. Egalement aux tensions commerciales mondiales et au ralentissement de la croissance économique.

The Giving Pledge, l’engagement a la philanthropie.

Lors d’une réunion, en août 2010, 40 individus, des plus riches des Etats Unis, se sont unis pour donner plus de la moitié de leur richesse. Créé par Bill, Melinda Gates et Warren Buffett, le Giving Pledge a vu le jour après une série de conversations avec des philanthropes du monde entier.

Comment pourraient-ils définir ensemble un nouveau standard de générosité parmi les ultra-riches.

Entre autres, Bill Ackman, Michael Bloomberg et George Lucas ne sont que quelques-uns des 191 signataires aujourd’hui, en augmentation constante.

Le Giving Pledge est une promesse, une invitation ouverte aux milliardaires, ou à tous ceux qui voudraient donner. Le but, consacrer publiquement la majorité de leur richesse à la philanthropie. En s’inspirant de l’exemple donné par des millions de personnes, qui donnent généreusement pour améliorer le monde, quel que soit leur niveau de revenu.

Considéré comme un effort multi générationnel, le Giving Pledge vise au fil du temps à faire évoluer les normes sociales de la philanthropie.

Le slogan: donner plus, donner plus tôt et donner plus intelligemment.

Et le mécénat français?

Pour conclure, du cote de l’Hexagone, à part des tragédies comme l’incendie de Notre Dame (voir notre article), c’est plutôt le silence radio. Plus discret peut-être ou plus radin.

Quand à eux, les philanthropes français viennent de lancer une alerte au gouvernement sur la prévision d’un crash philanthropique.

Si le premier ministre réduit le dispositif fiscal des ultra-riches, les associations caritatives risquent de sombrer.

Voir le communique de France-Générosité sur : http://www.francegenerosites.org/edito-de-juillet-generosite-mecenes/

CF MAG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter