Paris
26°
nuageux
humidité: 50%
MAX 28 • MIN 26
Weather from OpenWeatherMap

Espagne : Nette hausse des investissements étrangers dans l’immobilier.

Tout d’abord, l’étude met en évidence la nette hausse des investissements étrangers dans l’immobilier en Espagne.

Voir le rapport complet en espagnol.

Pas moins de 19% d’augmentation par rapport à la même période en 2018.

Selon le rapport BNP Paribas Real Estate; le volume des investissements directs d’actifs immobiliers en Espagne est en forte hausse. Il a atteint 5 milliards d’euros au premier semestre 2019. Sont concernés; les bureaux, entrepôts logistiques, hôtels, commerces et portefeuilles résidentiels.

Nette hausse des investissements étrangers dans l’immobilier en Espagne.

Le bon moment que traverse l’économie espagnole, les fondamentaux du marché et les rendements, placent l’Espagne dans l’attention de toutes sortes d’investisseurs, indique le rapport.

Marché des bureaux et infrastructures.

Zéro
Torre Diagonal 00

Pour commencer le secteur des bureaux domine nettement le marché de l’investissement, grâce au dynamisme élevé des entreprises à Madrid et Barcelone. Au deuxième trimestre, les mises de fonds dans les bureaux ont atteint 1,3 milliard €.  Ce qui représente 52% du total des investissements en actifs immobiliers et 47% du deuxième trimestre. L’investissement cumulé jusqu’au 1er juillet dans ce type d’actifs s’est élevé à 2,6 milliards €, soit 13% de plus que le total de 2018 (2,3 milliards €).

Les opérations les plus remarquables du deuxième trimestre :

  • l’achat du bâtiment Castellana 200 à Madrid par Allianz pour un montant approximatif de 250 millions d’euros;
  • l’acquisition de Torre Diagonal Zéro Zéro, par le groupe philippin Emperador pour 150 millions d’euros;
  • l’achat par Starwood d’un portefeuille d’actifs à Madrid et à Barcelone
  • la vente de Torre Auditori au fonds Aberdeen Standard Invest pour un montant de 98 millions d’euros.

Le marché résidentiel , la poule aux œufs d’or !

En deuxième position, le marché résidentiel motive les investisseurs avec la perspective d’une croissance des prix annoncée. Au deuxième trimestre, les portefeuilles résidentiels ont été vendus pour un volume de 470 millions d’euros, soit 17% du total des investissements immobiliers.

Les promoteurs des grandes villes et des stations côtières comme Marbella ont réalisé plus de 24% de hausse en comparaison à la même période en 2018.

La plateforme Enovast, spécialisée dans l’investissement immobilier espagnol, fait un constat :

La clientèle européenne est à l’affût d’opportunités, ce qui accroît la concurrence et favorise la hausse des prix de l’immobilier espagnol. En outre la pénurie des terrains à construire, dans la région, propulse les prix et génère des niveaux d’investissements importants. Les prévisions de rendements élevés pour les investisseurs sont tout à fait justifiées.

Compte tenu de l’intérêt des fonds pour l’immobilier en Espagne et des processus de vente actuels, BNP Paribas Real Estate s’attend à ce que le volume des investissements directs dans la deuxième partie de l’année soit supérieur à celui du premier semestre. Elle devrait sans doute dépasser les 12 Milliards € en 2019.

Construire pour réduire le loyer, la dernière tendance qui attire des fonds en Espagne.

Cf_Mag- espagne-nette-hausse-des-investissements-etrangers-dans-limmobilier¬
Photo Joan-Ogger

Le mécanisme est simple: les investisseurs acquièrent des immeubles résidentiels construits spécifiquement pour être loués et qui génèrent un retour objectif sur le capital investi.

Le marché de la location résidentielle est la dernière poule aux œufs d’or de l’immobilier espagnol. Alors que la vente de maisons se stabilise, le crédit-bail offre toujours des opportunités.  Notamment, de nouveaux moyens pour obtenir des avantages et optimiser les rendements. Ce qui explique pourquoi de plus en plus de fonds et d’investisseurs privés sont prêts à comprimer le marché et à en tirer le meilleur parti.

La rentabilité de ce marché se situe entre 5% et 6% d’intérêts, ces chiffres se rapportant au parc de logements locatifs entre les mains de particuliers.

Sur un autre plan, Blackstone continue de bâtir son empire immobilier en Espagne ; son objectif ultime, le marché de la location résidentielle. Le fonds américain a été constitué avec 50,01% de Testa et l’un des leaders de son segment pour une valeur de près de 945 millions d’euros. Spécialisé dans le logement locatif il a conclu un accord avec trois de ses principaux actionnaires : Merlin, BBVA et Santander.

L’augmentation de l’achat de logements ne répond pas à une bulle, elle est durable.

Selon les données traitées par le College of Registrars, l’Espagne ne traverse aucune sorte de bulle immobilière. On enregistre un total des ventes de maisons conclues sur 516 680 opérations en 2018.

C’est le meilleur résultat global des dix dernières années, avec une augmentation de 11,3. Toutefois, cette augmentation ne répond pas à une bulle, mais a une croissance saine et durable.

Le marché hôtelier:

Quand au secteur hôtelier, il atteint la troisième position du trimestre, avec un total de 410 millions d’euros. Ce qui représente 12% du parc immobilier dans son ensemble. Pour exemple, l’achat de l’hôtel Meliá Valencia par Atom pour environ 42,3 millions d’euros. D’autre part l’achat d’un portefeuille de sept hôtels à Benidorm et à Malaga par Azora.

Secteur immobilier commerce, vente détail :

Enfin, l’activité enregistrée dans le secteur commerce, (vente au détail ou retail) suit une courbe baissière en comparaison de l’année 2018.

Seulement 410 millions d’euros de fonds mobilisés pour le premier semestre 2019.

Les opérations les plus marquantes de ces derniers mois ont été la récente acquisition, par le «Family Office», de l’immeuble El Corte Inglés de Francesc Maciá à Barcelone pour 112 millions d’euros.

Un record de prix au mètre carré, atteignant 100 000 euros.

D’autre part, Prada l’entreprise milanaise de vêtements de luxe, a fait l’acquisition d’une boutique située au 64 rue Serrano à Madrid. La célèbre marque a déboursé la somme de 59 millions d’euros pour cet emplacement privilégié. Cette opération a établi un prix record, atteignant 100 000 euros au mètre carré. L’entreprise italienne de mode, a brisé tous les stratagèmes du secteur de la vente au détail.

Pour conclure, les futurs investisseurs étrangers avec un vif intérêt pour l’immobilier en Espagne, ont tout à gagner en faisant appel à un conseiller financier spécialisé dans l’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter