Les raisons d’envisager l’immobilier dans votre portefeuille.

Pourquoi envisager l’immobilier dans votre portefeuille?

L’immobilier direct est défini comme les investissements privés dans des biens commerciaux de qualité institutionnelle. Pour ces raisons, envisager l’immobilier dans votre portefeuille devient primordial. Il couvre des secteurs traditionnels, tels que les :

  • immeubles de bureaux,
  • appartements,
  • centres commerciaux,
  • espaces industriels,
  • logements pour étudiants et les centres de données.

Prendre en considération l’immobilier dans son portefeuille.

Penser à renflouer son portefeuille d’actifs immobiliers, devient indispensable.

L’immobilier peut offrir un potentiel de revenu, avec l’avantage d’ajouter de la valeur par le biais de la gestion d’actifs. Les revenus réglementés et sous contrat, ainsi que les contrats de location longue durée offrent un rendement prévisible avec le temps. En outre, ils constituent une option attrayante pour les investisseurs ayant des obligations de distribution de trésorerie régulières.

Un nombre croissant d’investisseurs nationaux et internationaux se tournent vers l’immobilier pour accroître la diversification. De plus, en prenant des engagements à long terme envers le secteur, ils amplifient ce qui constitue une réallocation du capital structurelle et non cyclique.

A quoi bon investir dans l’immobilier?

Pour comprendre ce que les investisseurs appréhendent dans les conséquences de l’incertitude politique et économique, il faut tout d’abord s’efforcer de mieux pénétrer l’esprit du marché.

Pourquoi introduire l’immobilier dans un portefeuille multi-actif ?

Surement pour optimiser les performances dans une économie de plus en plus mondialisée.

Dans un contexte de croissance économique morose, de taux d’intérêt déprimés et d’instabilité des marchés, les investisseurs manifestent un plus grand désir d’élargir leur exposition. Même au-delà des positions traditionnelles, attirées par les attributs des actifs réels. Pour les investisseurs qui réévaluent les risques et les bénéfices, l’immobilier peut répondre à plusieurs besoins :

  • la stabilité
  • une bonne diversification,
  • la performance
  • le rendement plus élevé

Alors que certains commentateurs économiques s’interrogent si un retour à la normale est hors de portée des banques centrales. Il est indéniable de s’attendre à ce que les affectations de l’immobilier continuent à augmenter.

Optimiser les performances.

Les institutions des marchés émergents sont de plus en plus actives sur le marché mondial. Le challenge, trouver des alternatives moins risquées pour leurs pools d’épargne domestique en expansion. Toutes ont traditionnellement allouées des allocations élevées pour l’immobilier. Ensemble, ces tendances favorisent une approche internationale de l’investissement immobilier visant à améliorer le rendement du marché et à réduire les risques.

La stratégie d’investissement doit être alignée sur les tendances mondiales en constante évolution.

Donc, en considérant  les paramètres comme:

  • le vieillissement de la population mondiale
  • la migration démographique
  • l’adhérence aux avancées technologiques
  • la richesse des pays en développement qui devient plus influente.

Les méga-tendances, par définition, sont multi-juridictionnelles, mais leurs impacts sont locaux.

Indice mondial MSCI - Répartition par paysL’intégration de ces développements et la compréhension de leur impact au niveau des villes seront essentielles pour la concentration des flux de capitaux immobiliers.

Dans ces tendances, il est clair que les exigences des investisseurs évoluent constamment. Il est vrai que dans ce contexte, les conditions de marché forment une pression accrue en matière de durabilité.

Sur ce constat, la clé de la surperformance consistera à identifier les villes et les secteurs industriels dans un premier temps. Analyser celles sur le point de tirer parti des mutations structurelles en cours. En dernier, appliquer cette vision aux côtés de l’expertise locale pour tirer parti des avantages des pionniers.

Les investisseurs à long terme pourraient profiter de rendements supérieurs à la moyenne, d’une volatilité inférieure à la moyenne et d’un risque de baisse modéré lorsqu’ils suivent une stratégie immobilière en ville fondée sur des tendances structurelles à long terme.

Dans un environnement à faible rendement, l’immobilier offre toujours de la valeur.

Les rendements de l’immobilier privé sont restés stables en 2019, tandis que l’immobilier public continue de surperformer les autres grandes classes d’actifs au niveau mondial.

Quand aux rendements des obligations d’État, ils ont encore diminué tout au long de l’année . Par contre, l’immobilier continue d’offrir une prime à la plupart des autres classes d’actifs, en dépit de rendements record à des niveaux record sur de nombreux marchés.

Voir aussi notre article:  Investir dans la pierre.

Le volume de capital détenu par les fonds non encore utilisés est presque un record. Pour toutes ces raisons, les investisseurs, bien que prudents et sélectifs, restent désireux d’accéder au secteur.

Enfin, nous estimons que cette approche établit un juste équilibre entre risque et diversification, tout en tirant parti des opportunités de prix à court terme.

A Suivre…

3 comments on “Les raisons d’envisager l’immobilier dans votre portefeuille.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter