Paris
6°
nuageux
humidité: 81%
vent: 6m/s SSO
MAX 6 • MIN 6
Weather from OpenWeatherMap

Après le coworking, le coliving, un marché juteux pour les investisseurs.

Coliving, colocation et coworking

Déjà présent aux Etats-Unis ou en Chine depuis quelques années ; après le coworking, le coliving; Ce nouveau marché lucratif, séduit aussi les investisseurs européens.

Le coliving est un concept des nouveaux modes de consommation.

Tout d’abord, il faut dire que l’habitat et le travail partagés révolutionnent nos modes de vie. Cette nouvelle façon de louer des locaux d’habitation ou commerciaux et une opportunité dorée offerte aux investisseurs immobiliers.

Le coliving (vivre ensemble) est un concept des nouveaux modes de consommation, tant résidentiel que professionnel, la solution : partager l’espace. En cause, les loyers devenus prohibitifs, génèrent des difficultés d’accès au logement, mais aussi aux bureaux classiques.

La cohabitation peut être considérée comme une thérapie à l’isolement de notre aire.

Ce n’est pas un hasard si des espaces de coliving poussent comme des champignons. Que se soit dans les villes technologiques ou les mégapoles. La cohabitation peut être considérée, à certains égards, comme thérapeutique pour soigner l’isolement de nos vies, de plus en plus assistées par la technologie.

Les études, sur lequel nous nous sommes basés, concernent plus particulièrement les grandes villes aux Etats Unis, à Hongkong, ou Londres. Dans ces villes le marché du coliving est déjà en pleine expansion. D’après les statistiques de JLL aux États-Unis, seulement 55,1% de disponibilité en coliving, ont été livré en 2018. Pourtant, d’ici 2021, l’offre de cohabitation devrait encore augmenter de plus 84%.

Mais qui aurait parié, il y a quelques années, sur la réussite d’AirBnB?

Comment aurait-on pu imaginer, prêter notre appartement à des parfaits inconnus et de surcroît des étrangers? Des petits malins en ont fait un méga-business, et ça marche!

La génération du XXI siècle stimule la demande d’options de vie alternatives, surtout pour les jeunes professionnels qui effectuent des missions à court terme.

A New York, Londres, Miami, Berlin, Athènes, Tokyo ou Paris, le coliving, se popularise.

Tripalink lève 5 millions de dollars pour l’expansion de « Co-LivingNotamment, les marchés de capitaux ont injecté 300 millions de dollars dans l’espace de vie commune depuis le début de l’année. A Los Angeles, Tripalink lève 5 millions de dollars pour l’expansion de « Co-Living ».

De son coté, dans l’Hexagone, BNP Paribas investi sur le coliving pour se démarquer de la concurrence et lance la plateforme Colivme. Celle-ci s’adresse à un public jeune avec une offre sur plusieurs sites géographiques en Europe. En matière de logement urbain, c’est la dernière tendance. A New York, Londres, Miami, Berlin, Athènes, Tokyo ou Paris, les immeubles voués au coliving, se multiplient.

Le fameux tabloïd, The Gardian nous dévoile que Quarters, l’un des principaux acteurs du secteur, déjà présent à New York, Chicago ou Berlin, vient de lever 1 milliard de dollars pour lancer de nouveaux projets.

Selon les analystes, les rendements des classes d’investissement alternatifs pourraient être supérieurs à ceux de l’immobilier traditionnel. En cause, la flambée des prix de l’immobilier au cours de la dernière décennie. Par conséquent, les investisseurs ont subit une baisse des rendements locatifs.

Les actifs alternatifs en Europe (source Preqin).

Les classes d’actifs alternatifs pourraient générer des rendements supérieurs de 50 à 75 % de base par rapport aux secteurs immobiliers établis.

Avec 1,62 milliard d’euros, le marché européen des actifs alternatifs est le deuxième plus important au monde et représente un écosystème de plus en plus diversifié composé de plus de 6 300 gestionnaires de fonds et de 3 000 investisseurs institutionnels.

L’économie de marché rendue possible par la technologie numérique a jeté les bases de l’avenir du travail. Les membres de la génération Y, représentant 75% de la population active d’ici 2030, seront une quantité croissante de ressources pour des travailleurs à distance.

Alors que le coworking deviendra un mouvement social de 3,8 millions de membres d’ici 2020, le concept de cohabitation est de plus en plus mis en avant.

Si coliving et le coworking imprègnent l’image de marque authentique des travailleurs du XXI siècle, son expansion est une nécessité. De sorte que la sélection de locataires soit une réponse stratégique à l’urbanisation extrême et au manque de logements abordables.

De toute évidence, ce nouveau modèle d’habitat partagé se présente comme la meilleure réponse aux besoins des travailleurs indépendants, de plus en plus nombreux. La cohabitation est un phénomène international.

Medici Living Group vient d’injecter 1 milliard d’Euros, dans le coliving.

Medici Group ColivingLes chiffres d’investissement récents montrent une croissance accélérée de la vie commune et son rayonnement international. Pour exemple, Medici Living Group vient d’injecter le plus important investissement en cohabitation 1 milliard d’Euros, pour son expansion européenne.

La cohabitation est la nouvelle et grande tendance du marché du logement. 

« La cohabitation est la nouvelle et grande tendance du marché du logement ». Notre objectif est de rassembler, chez QUARTERS, des personnes qui ont un point commun: la créativité et un nouvel esprit d’entreprise « , déclare Gunther Schmidt, PDG et fondateur du Medici Living Group.

En somme, le coliving nous promet encore de très belles opportunités pour les investisseurs.

One comment on “Après le coworking, le coliving, un marché juteux pour les investisseurs.”

  1. Le Crowdlender

    Excellent article.
    Je ne connaissais pas le coliving.
    Je m’intéresse aussi au crowdfunding , mais principalement sur les plateformes européennes. Elles sont beaucoup plus rentables que les plateformes françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter