5 mauvaises habitudes de l’investisseur immobilier à bannir.

Les mauvaises habitudes, accumulées au fil du temps, influencent nos stratégies.

Parmi les pires, voici les 5 mauvaises habitudes que l’investisseur immobilier devrait bannir au plus vite. En générale, les habitudes accumulées au fil du temps, influencent vos stratégies d’une manière insidieuse.

Ainsi, vous n’aurez pas vraiment une excellente stratégie d’investissement immobilier, à moins que ces habitudes correspondent à vos objectifs.

N’oubliez pas, que ce qui fait de certains, des investisseurs immobilier très performants et intelligents n’est pas leurs idées brillantes, mais leurs petites habitudes de tous les jours.

Le prix est ce que vous payez.       La valeur est ce que vous obtenez. (Citation de Warren Buffett)

Dans ce contexte, voici cinq mauvaises habitudes, que tout nouvel investisseur immobilier doit enfin corriger et bannir en 2020:

Les 5 mauvaises habitudes de l’investisseur immobilier à surveiller.

1 – Copier les investisseurs prospères.

Calquer ce qui a fonctionné pour eux pourrait ne pas fonctionner pour vous. Après tout, ils ont leurs propres besoins et leurs exigences uniques. De plus, leur appétit pour le risque est surement très différent du vôtre.

Donc, copier d’autres investisseurs qui ont réussi est une mauvaise idée. Comprenez qu’il y a une grande différence entre copier et s’inspirer.

La raison principale ; ces investisseurs ont des besoins, des exigences et des ambitions aux antipodes des vôtres. Ils ont leur propre budget. Ils poursuivent leurs propres objectifs.

Par exemple, leur politique immédiate, se constituer un portefeuille de 10 millions d’Euros sur 10 ans. Vous n’avez pas les mêmes moyens !

Ils choisissent des risques plus élevés sur leurs acquisitions. Ce n’est pas envisageable pour vous !

Ainsi, la copie imprudente de leurs mouvements pourrait vous orienter dans la mauvaise direction.

2 – Être un investisseur immobilier passif.

Il y a des investisseurs qui agissent que lorsque leurs sociétés d’investissement immobilier résidentiel ou commercial le leur demandent.

Et puis il y a ceux qui sortent eux-mêmes pour trouver et exploiter les opportunités.

Il va sans dire que ces derniers finissent par constituer un meilleur portefeuille. Au lieu d’agir passivement – en attendant et en prenant des signaux – soyez proactif. Faites votre propre analyse et calcul. Trouvez vos propres opportunités. Cela vous donnera toujours de l’avance sur les autres, en vous aidant à gravir les échelons beaucoup plus rapidement.

5 mauvaises habitudes de l’investisseur immobilier à bannir

3 – Ne pas suivre suffisamment les de nouvelles du marché.

Vous ne progresserez pas à moins de consacrer du temps et de l’énergie à vous informer quotidiennement sur les informations pertinentes.

Alors, lisez plus de nouvelles ! Suivez les personnes clés de l’industrie ! Restez informé sur les statistiques. Anticipez sur les nouvelles législations qui vont entrer en vigueur et qui pourraient affecter la valeur de vos acquisitions.

Trouvez vos propres opportunités. Ayez toujours un coup d’avance sur les autres. Plus vous êtes informé et clairvoyant sur le sujet, plus vous trouverez facile et intuitif de prendre des décisions précises.

A ce sujet, lire également notre article « Stratégie d’investissement

 4 – Ne pas travailler en réseau avec d’autres investisseurs.

mauvaises habitudes réseaux sociaux

L’une des meilleures façons d’apprendre est de parler aux autres. Et pourtant, le réseautage reste une chose sous-estimée parmi les investisseurs immobiliers. N’en fais pas partie!

SOYEZ ACTIFS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

Assister à des événements et séminaires. Soyez actif sur les réseaux sociaux. Interagissez avec d’autres investisseurs. Entre ces échanges, vous trouverez de nombreuses informations sur le marché. Écoutez leurs points de vue, leurs opinions, très bonne attitude pour façonner vos propres idées.

5 – Suivre le modèle traditionnel.

Les règles de l’investissement immobilier ont beaucoup changé. Des décennies en arrière, le marché n’était pas si volatil. Donc, suivre le modèle traditionnel est une mauvaise idée. N’adoptez pas les anciennes règles. Ne sautez pas dans les propriétés résidentielles lorsque vous pensez que les projets commerciaux sont une meilleure option. N’hésitez pas à investir dans des propriétés à l’étranger, dans les nouveaux concepts, comme le coliving,

Conclusion, utilisez 2020 pour créer le type de portefeuille dont vous rêvez. 

En somme, faites table rase des mauvaises habitudes et la nouvelle année vous apportera de nombreuses opportunités. Donc, peu importe la façon dont votre 2019 s’est déroulée.

Cela n’arrivera pas dans des semaines et des mois. Mais assurez-vous au moins de prendre la bonne direction et à un rythme constant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter