Quel avenir pour le Crowdfunding médical ?

La recherche dans le domaine de la santé est une priorité partout dans le monde. Dans ce sens, le crowdfunding médical est devenu possible, donnant à des entreprises dans la biotechnologie et la recherche médicale d’ouvrir leurs portes. Mais quelles sont les limites de ce type d’investissement ? Les réponses dans les sections qui vont suivre !

Le fruit d’une recherche de dix ans recherche un financement participatif pour continuer

L’équipe du laboratoire de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale à Paris a mis au point un potentiel traitement de l’accident vasculaire cérébral. Le traitement agit sur le caillot sanguin qui freine la circulation du sang dans le cerveau.

Selon le docteur Martine Jandrot-Perrus, la molécule va « limiter la croissance d’un caillot dans les artères cérébrales ». Elle prévient aussi la formation de nouveaux caillots.

Avant d’atteindre ce stade, la recherche est d’abord passée par plusieurs étapes : identification de la cible, sélection des médicaments candidats et prochainement la série de tests in vitro sur animal. Mais cette prochaine étape coûte plus de 500 000 euros que l’institut ne pourra plus financer. C’est là que l’idée d’ouvrir une campagne de crowdfunding médical a germé.

A lire aussi : Crowdfunding pour financer des traitements contre le cancer

Le capital d’une start-up sur la recherche en biotechnologie a donc été ouvert. Quelques semaines plus tard, la cagnotte cumule plus de 545 000 euros. Une somme qui a permis de faire avancer la recherche pendant un an.

Le financement participatif, une solution devenue évidente

Le secteur de la santé a de plus en plus recours au financement participatif. En 2015 par exemple, le crowdfunding médical compte 17 % du total des projets financés par cagnotte en ligne. Une statistique que confirment les conseillers en financement des sociétés en biotechnologie.


Miranda Delmotte, la chargée d’affaires au Génopole gère quinze portefeuilles de sociétés de biotechnologie dont trois sont financées par crowdfunding. Mais pour que cela fonctionne, il faut bien se faire comprendre par le grand public. Les futurs participants doivent connaître la portée du projet sur le marché en lisant seulement quelques lignes.

Et les limites déontologiques ?

Le crowdfunding médical fait-il désormais partie intégrante de la recherche ? Le comité de déontologie et d’éthique de l’Institut de Recherche et de Développement (IRD) soumet quelques critiques.

La politique de financement de la recherche actuelle se base sur l’avis d’un comité qui juge la pertinence scientifique et la faisabilité du projet avant d’attribuer ou non un budget. Mais avant le financement ouvert au grand public, la recherche doit aussi se baser sur l’avis des investisseurs qui n’aspirent qu’à multiplier leurs profits.

La liberté de la recherche est aussi un critère à prendre en compte. Il y a un risque que les recherches ne prennent pas une direction conforme aux principes, mais vers ceux que recherchent les autres investisseurs.

D’autant plus que le financement n’est attribué que pour les projets tendance du moment. Or, il a été souvent prouvé que les recherches les plus fructueuses sont celles qui sont les moins populaires.

Avec le manque de financement actuel, le crowdfunding médical pourrait prendre une grande place dans la recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CF Maghttps://crowdfundingmagasine.com/
Passionné par les infos qu'on ne trouve pas forcément dans la presse traditionnelle, je fouille et partage.

Articles Populaires

FORMATION POWER FISCALITÉ

spot_img

Plus d'articles de cet auteur

La récente débâcle de Synapse secoue l’industrie Fintech

Synapse, autrefois un pilier de la fintech mondialement reconnu et désigné par CNBC comme l'une des meilleures sociétés Fintech en 2023, se retrouve aujourd'hui...

La start-up d’IA H annonce une levée de fonds spectaculaire de 220 millions de dollars

Il n’est pas fréquent d’entendre parler d’un tour de table supérieur à 10 millions de dollars. H, une startup basée à Paris et anciennement...

La gestion de patrimoine automatisée assistée par des Robo-advisors

Les Robo-advisors réinventent la gestion de patrimoine. Dans le monde de la finance, une mutation fulgurante est en marche, portée par l'essor des technologies...

La transformation technologique accélère la mondialisation dans le financement participatif

Dans un monde où la transformation technologique redessine constamment les contours de notre quotidien, le domaine financier n'est pas en reste. Au cœur de...
.tdb_header_logo { margin-right: 25px!important; } .single-post span { color:#fff!important; } .td-a-rec.td-a-rec-id-custom_ad_1.maxi.td_block_template_1 { width: 100%; } .sharedaddy.sd-sharing-enabled { display: none; }