Crowdfunding pour financer des traitements contre le cancer

En effet, les médecins s’élèvent contre le financement des traitements contre le cancer par le crowdfunding. Une étude sérieuse, émanant d’oncologues de l’hôpital universitaire de Cork, alerte le public.

Des craintes importantes suscitées par les thérapies à l’étranger de soins palliatifs. De plus, les patients se risquent à des fraudes et des malhonnêtetés.

Selon cette enquête, une proportion inquiétante des appels au financement participatif est destinée aux patients atteints de cancer qui tentent de collecter des fonds pour des traitements non autorisés ou alternatifs.

Les médecins ont examiné 150 campagnes de collecte de fonds sur trois mois. Ils ont découvert qu’une grande proportion provenait de personnes essayant de financer des traitements d’immunothérapie pour des cancers. Néanmoins, ces traitements n’étaient pas autorisés.

L’étude menée par des oncologues de l’hôpital universitaire de Cork a déclaré qu’il s’agissait d’une « préoccupation importante » pour les professionnels de la santé.

Le document a également fait part de ses inquiétudes quant au fait que le financement participatif encourage le « saut de file d’attente », promeut le tourisme médical et soulève le « risque très réel » de « fraude et de malhonnêteté ».

Collecte de fonds pour financer des traitements contre le cancer par le crowdfunding.

Les patients atteints de cancer utilisent de plus en plus des sites de crowdfunding pour financer des traitements. Ils diversifient ce mode de financement participatif qui n’ont pas de couvertures par le système de santé ou sans autorisation en Europe.

Ce procédé tend à apporter une prise en charge globale visant à réduire les lourds frais médicaux.

Le Dr Shahid Iqbal, a lancé l’étude après avoir noté que les patients de son cabinet avaient reçu des dons de financement participatif pour des médicaments non prouvés. Il a déclaré:

Le désir de sauver des êtres chers, lorsque leur vie est en danger, est inné!

Ce désir reste encore plus élevé lorsqu’ils souffrent d’un cancer avancé. D’autant plus si déclaré incurable avec les options de traitement standard disponibles.

Les patients et leurs familles à la recherche de remèdes contre le cancer – dans d’autres pays – assument un risque et un fardeau financier énormes. Il est très important de faire confiance à votre oncologue.

Qui demande des fonds pour ces traitements?

L’étude, coécrite par le Dr Dearbhaile Collins, oncologue médical consultant, a examiné 150 pages Web GoFundMe en dehors des États-Unis sur une période de trois mois, de novembre 2019 à janvier de l’année dernière.

Les trois quarts des demandes examinées provenaient d’Irlande et du Royaume-Uni. Un quart cherchait un soutien financier pour les patients atteints de cancer.

L’étude a révélé les trois principaux cancers: celui du cerveau, suivi du sein et de l’ovaire.

Un cinquième des appels de financement concernait des traitements d’immunothérapie et 19 % cherchaient à financer des thérapies alternatives.

D’autre part, 12 % des personnes recherchaient un financement pour des médicaments anticancéreux.  La majorité n’avait pas d’approbation par les systèmes de santé de leur propre pays mais approuvés ailleurs.

Les sommes réclamées allaient de 1 171 € à 588 759 €. Le montant le plus important concernait les traitements d’immunothérapie, avec un appel médian de 187 064 €.

L’Irish Cancer Society a déclaré qu’il peut être difficile pour les patients atteints de cancer de naviguer dans la vaste quantité d’informations qui existent sur les traitements contre le cancer, de comprendre les avantages, ce qui est sûr et les risques encourus.

Il a exhorté les personnes confrontées à un diagnostic de cancer à contacter l’Irish Cancer Society. Et ce, pour discuter du traitement avec l’une de ses infirmières spécialisées.

Nos infirmières peuvent fournir un soutien individuel et discuter des options envisagées par les gens », a déclaré un porte-parole.

Le financement participatif n’est actuellement pas réglementé en Irlande. Toutefois, les règles de l’UE devraient entrer en vigueur le mois prochain. Cependant, ces dispositions visent à faciliter la collecte de fonds par les investisseurs et les entreprises pour des entreprises commerciales à travers l’UE.

Pour conclure, utiliser le crowdfunding pour financer des traitements contre le cancer se justifie parfaitement pour les personnes concernées. Mais restez vigilants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CF Maghttps://crowdfundingmagasine.com/
Passionné par les infos qu'on ne trouve pas forcément dans la presse traditionnelle, je fouille et partage.

Articles Populaires

FORMATION POWER FISCALITÉ

spot_img

Plus d'articles de cet auteur

Investir à plusieurs dans l’immobilier, qu’est ce que l’indivision ?

L’indivision reste pratique et efficace à mettre en place lorsqu’on souhaite acquérir un bien immobilier à titre collectif. Elle permet aussi de s’alléger de...

Leetchi c’est fini !

La plateforme en ligne de cagnotte Leetchi a été rachetée par le fonds d’investissement américain Advent International. La totalité exacte du montant de ce...

Utilisez les NFT pour financer votre prochain projet en tant qu’artiste.

Vous pouvez désormais, grâce aux NFT, financer votre prochain projet en tant qu’artiste. La révolution blockchain, dans un même élan, a engagé la révolution des...

Quelle rentabilité espérer dans le crowdfunding ?

Avant de se lancer dans ce style d'opération, jetons un coup d'œil sur la rentabilité dans une campagne de crowdfunding. Que ce soit pour financer...
.tdb_header_logo { margin-right: 25px!important; } .single-post span { color:#fff!important; } .td-a-rec.td-a-rec-id-custom_ad_1.maxi.td_block_template_1 { width: 100%; } .sharedaddy.sd-sharing-enabled { display: none; }