Les différentes plateformes d’investissement participatif

Considérant le nombre de plateformes d’investissement participatif qui se développent de nos jour, on devine aisément – sans avoir à en être familier – que toutes proposent une offre singulière.


Les plateformes de crowdfunding se distinguent les unes des autres du fait de leurs particularités. Certaines sont par exemples vouées à des investissements particuliers, comme les investissement immobiliers, regroupant alors tous les investisseurs versé dans un secteur spécifique. D’autres plateformes s’en tiennent à une offre classique et ne varient que du fait des frais et des modalités de soumission d’un projet.

Cependant, les critères les mieux à même de distinguer les plateformes d’investissement participatif se rapportent à la manière de financer les projets. À ce titre, quatre grandes tendances se dessinent.

Les plateformes de financement participatif, type donation.

On ne peut plus classique, le crowdfunding reposant sur le don existait bien avant que le financement participatif soit de rigueur. Toutefois, certaines plateformes se seront spécialisées dans cette méthode de participation.

Découvrez aussi: Crowdfunding : comment atteindre son objectif de financement

Sans surprise et comme son nom l’indique, l’investissement participatif par donation fonctionne comme n’importe quelle campagne de donation classique. Un projet est soumis aux souscripteurs potentiels, ce projet étant généralement d’ordre humanitaire. Le souscripteur effectue une donation et ne reçoit aucune contrepartie autre que savoir à quoi aura servi son don.

Ce type de campagne aura notamment été très sollicité durant les premiers jours du conflit russo-ukrainien.

Les plateformes de crowdfunding basées sur la récompense.

L’investissement participatif par récompense est ce qui aura permis au crowdfunding de se populariser dans le monde. Il n’était en effet plus question d’une donation classique, puisque celle-ci était rétribuée.

Il ne s’agissait pas à proprement parler d’un prêt dont on percevait l’intérêt à terme – ce qui constitue une autre forme de financement participatif – mais s’apparentait davantage à une logique de don et de contre-don. L’idée suppose qu’en échange de son don pour soutenir un projet, le donateur de la campagne de financement participatif recevait un avantage que n’avaient pas ceux qui n’avaient pas donné en dessous d’un certain montant.

Ainsi, les donateurs pouvaient accéder à un contenu exclusif de la part du chargé de projet, ce qui, alors, aidait à faire en sorte que chaque donateur se sente plus inclus dans ce même projet. Les avantages permis par les récompenses sont légion et divergent d’un projet à l’autre.

Les plateformes d’investissement participatif fonctionnant comme un prêt.

Le crowdfunding par prêt, en un sens, constitue une alternative à la banque. Plutôt que de se tourner vers des organismes financiers classiques, les chargés de projets s’engagent à rétribuer chaque donateur d’un intérêt. Celui-ci varie selon la campagne concernée.

Ces types de plateformes d’investissement participatif restent généralement très encadrées. De plus le don souscrit, devenu un prêt, engage alors celui qui le reçoit à des obligations contractuelles d’ordre financières.

Les plateformes d’investissement participatif par participation.

Rien n’est plus participatif que de convier chacun à participer à son projet. L’investissement participatif suppose de permettre aux donateurs d’avoir un pouvoir décisionnel sur le projet. Exactement comme dans la capitalisation d’une entreprise. Ce pouvoir sera alors plus ou moins grand selon la part du don individuel dans les dons additionnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CF Maghttps://crowdfundingmagasine.com/
Passionné par les infos qu'on ne trouve pas forcément dans la presse traditionnelle, je fouille et partage.

Articles Populaires

FORMATION POWER FISCALITÉ

spot_img

Plus d'articles de cet auteur

La récente débâcle de Synapse secoue l’industrie Fintech

Synapse, autrefois un pilier de la fintech mondialement reconnu et désigné par CNBC comme l'une des meilleures sociétés Fintech en 2023, se retrouve aujourd'hui...

La start-up d’IA H annonce une levée de fonds spectaculaire de 220 millions de dollars

Il n’est pas fréquent d’entendre parler d’un tour de table supérieur à 10 millions de dollars. H, une startup basée à Paris et anciennement...

La gestion de patrimoine automatisée assistée par des Robo-advisors

Les Robo-advisors réinventent la gestion de patrimoine. Dans le monde de la finance, une mutation fulgurante est en marche, portée par l'essor des technologies...

La transformation technologique accélère la mondialisation dans le financement participatif

Dans un monde où la transformation technologique redessine constamment les contours de notre quotidien, le domaine financier n'est pas en reste. Au cœur de...
.tdb_header_logo { margin-right: 25px!important; } .single-post span { color:#fff!important; } .td-a-rec.td-a-rec-id-custom_ad_1.maxi.td_block_template_1 { width: 100%; } .sharedaddy.sd-sharing-enabled { display: none; }