La quatrième révolution industrielle 4.0.

Considérée comme de la science-fiction il y a deux décennies, la quatrième révolution industrielle conduit le monde inéluctablement vers le futur.

Cette  quatrième révolution 4.0 bouleversera le paysage de la finance, des affaires, de la santé, de l’agriculture, etc. Qui plus est, la façon dont les humains interagisseront avec leur environnement et entre eux.

Serait-ce le début d’une nouvelle ère de générosité ?

Beaucoup prédisent que la quatrième révolution industrielle 4.0, marquera le début d’une nouvelle ère de générosité. L’allongement de la durée de vie, amélioration des soins de santé, réduction de la pauvreté dans le monde, etc. D’autres voient des possibilités plus sombres dans les vastes ensembles de données utilisés pour conduire le changement pendant la révolution.

La quatrième révolution industrielle poussée par une evolution rapide.

Quoi qu’il en soit, la réalité  démontre que le décor est planté avec un PIB mondial qui devrait presque dépasser 90 000 milliards de dollars – des magnitudes plus élevées qu’il y a à peine 1 000 milliards de dollars.

C’est cette croissance économique rapide et cette innovation technologique qui ont poussé le monde dans la quatrième révolution industrielle – Industrie 4.0.

La technologie de l’industrie 4.0

quatrième révolution industrielle en marcheLa technologie de la quatrième révolution industrielle est indissolublement liée aux vastes quantités de données nécessaires pour former l’intelligence artificielle et d’autres formes clés de la technologie moderne. Le besoin de données a conduit à une croissance exponentielle de leur collecte.

L’analyse des données et l’intelligence d’affaires nécessitent déjà une maîtrise sophistiquée des technologies de l’information, des mathématiques et des statistiques. L’IA (intelligence artificielle) et les algorithmes d’apprentissage automatique ont la capacité d’automatiser les processus d’analyses. En outre, qui à son tour crée des informations commerciales transformatrices optimisées.

Selon les estimations publiées dans le Digital Economy Compass 2019 de Statista, le volume annuel de données numériques créées à l’échelle mondiale a été multiplié par plus de vingt au cours de la dernière décennie. De plus, il devrait s’approcher de 50 zettaoctets cette année.  Au cours des deux dernières années, le monde a produit 90% de toutes les données disponibles.

Ces données sont différentes du contenu. Ce sont des informations brutes et non organisées.

Une grande partie de la technologie de pointe sur laquelle nous travaillons consiste à concevoir des systèmes d’intelligence artificielle. La capacité de gérer des ensembles de données, de manière significative, afin qu’ils puissent ensuite rejoindre des réseaux de neurones.

Au-delà du rôle central que l’intelligence artificielle continuera de jouer dans l’industrie 4.0, –  l’informatique quantique, l’impression 3D et l’Internet des objets (IoT) – devraient tous faire partie des fondements de ce changement.

Cependant, ce ne sont pas seulement ces avancées technologiques qui marquent la révolution.

Schwab a inventé l’expression «quatrième révolution industrielle»

Le fondateur et président exécutif du Forum économique mondial Klaus Schwab, a fait valoir en 2016 que la révolution «est en train de brouiller les frontières entre les sphères physique, numérique et biologique».

Cela inclut le passage aux appareils intelligents, maisons intelligentes, montres intelligentes les robots. C’est la fusion de l’Internet des objets avec la vie physique des humains.

Et cette fusion représente plus qu’une simple commodité. Elle est sur le point de modifier radicalement le fonctionnement des personnes, des entreprises et des gouvernements.

Tout le monde n’a pas besoin d’être un data scientifique, mais tout le monde doit maîtriser les données», a déclaré Jordan Morrow, responsable de la maîtrise des données chez la société d’analyse Qlik, à CNBC. Morrow a poursuivi en soulignant que de nombreuses personnes et entreprises n’ont actuellement pas les compétences nécessaires pour analyser et interpréter les données de manière significative.

Changements sociétaux engendrés par la quatrième révolution industrielle.

La technologie est un outil. Ce n’est ni bon ni mauvais. Cependant, à quelle fin doit-elle servir? L’exemple classique est la technologie nucléaire, qui est à la base des centrales nucléaires et des bombes nucléaires.

Utilisateurs Pokemon-quatrième révolution industrielle 4.0Imaginez, il aura fallu 75 ans à 100 millions de personnes pour commencer à utiliser le téléphone. Le jeu Pokémon Go a eu autant d’utilisateurs en un mois.

La destination de la quatrième révolution industrielle dans le monde dépendra des objectifs de ceux qui conduisent le changement.

Il n’y a jamais eu de période de plus grande promesse ou de plus grand danger potentiel », a déclaré Schwab. Il prédit que la plus grande préoccupation sociétale associée à la révolution déboucherait sur l’inégalité.

Conduire un changement positif.

Nous avons constaté que 70% des 169 cibles qui sont à la base des 17 objectifs mondiaux des Nations Unies pourraient être activées par la technologie déjà en jeu dans le cadre de la quatrième révolution industrielle.

À une époque où l’analphabétisme des données empêche de nombreuses organisations à faire le bien dans le monde, l’automatisation et la démocratisation de l’analyse des données d’entreprise pourrait faire la différence.

Prochain objectif : innover à zéro

Il y aura également une intention accrue d ‘«innover à zéro». C’est là que se concentre le développement de produits et la technologie avec un impact négatif «nul» sur le monde. Cela peut impliquer tout, des voitures à zéro émission et zéro accident aux villes neutres en carbone.

Copenhague a déclaré qu’elle s’efforçait d’être la première capitale neutre en carbone au monde.

produits connectes quatrième révolution industrielle 4.0Les produits intelligents seront partout, des vêtements, montres et téléphones intelligents aux bâtiments et aux villes intelligentes. Ces villes intelligentes s’appuient sur l’Internet des objets pour collecter des données, qui peuvent ensuite être utilisées pour fournir des informations afin de mieux gérer les actifs, les ressources et les services. Cela comprend tout, des systèmes de collecte des ordures à la planification urbaine.

La technologie devrait générer 2,5 mille milliard de dollars de contributions directes, 866 milliards de dollars de contributions indirectes et 3,2 mille milliard de dollars de gains de productivité d’ici 2028.

Sur le plan social, cependant, la plus grande menace viendra peut-être sous la forme d’une inégalité accrue. Une telle inégalité peut également avoir un effet boule de neige car l’automatisation et l’intelligence artificielle continuent de remplacer de plus en plus de personnes sur le lieu de travail.

Réflexions finales: Industrie 4.0 – La quatrième révolution industrielle est maintenant.

Alors que le monde s’enfonce dans la quatrième révolution industrielle, les données sont partout.

Non organisées et brutes, elles encombrent l’infrastructure numérique des entreprises. Cependant, les informations qui peuvent en être tirées continueront d’alimenter le monde intelligent de la révolution.

Lire aussi motre article sur: La révolution de l’innovation technologique.

Newsletter-Cf Mag

One comment on “La quatrième révolution industrielle 4.0.”

  1. Flodrops Patrick

    Excellent, exhaustif et précis
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter