Paris
20°
ciel dégagé
humidité: 56%
vent: 2m/s N
MAX 24 • MIN 19
Weather from OpenWeatherMap

Finance solidaire, l’épargne utile.

La finance solidaire représente l’autre catégorie d’investissement; l’épargne utile.

En ce qui concerne la finance solidaire, elle s’appuie sur un ensemble d’organismes de financement à statuts spécifiques. Les établissements bancaires classiques proposent a eux aussi des placements solidaires. Ces organismes octroient des prêts ou des participations en capital à d’autres structures de l’économie sociale et solidaire. Les bénéficiaires sont les associations, les coopératives ou encore les exclus du système bancaire ou financier traditionnel.

De toute évidence, la finance solidaire est axée sur l’être humain et ses liens sociaux.

Il n’y a aucun doute, c’est le meilleur outil de développement humain et social, centré sur l’aide aux pauvres et aux exclus.

D’autre part il promeut la création d’emplois « décents » en soutenant les petites entreprises, à adapter les services aux clients. La finance solidaire augmente les avantages pour eux et leurs familles et à garantir la responsabilité des institutions de Microfinances ( IMF )vis-à-vis de leurs employés, de leurs clients, de la communauté et l’environnement.

Finance solidaire, l’épargne utile -FinasolL’épargne socialement responsable; la finance solidaire.

C’est une forme de financement particulièrement efficace, car elle prend en compte les situations sociales existantes et renforce leurs stabilités. En outre elle est moins vulnérable au changement et aux crises, un avantage non négligeable en ces temps troublés.

Autres dérivées d’épargne solidaire.

L’ISR (Investissement Socialement Responsable)

Au cours du Forum pour l’Investissement Responsable(FIR), en juillet 2013, l’Association française de la gestion financière (AFG) a publié une définition visant à préciser le rôle de l’ISR ( différent de la finance solidaire):

L’ISR est un placement qui vise à concilier performance économique, impact social et environnemental. L’ISR finance les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d’activité. En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l’ISR favorise une économie responsable.

Plus précisément, ce sont des produits d’épargnes tels que les comptes courants, comptes à fort rendement, livrets d’épargne, dépôts structurés. Egalement les produits d’investissement comme :

  • les institutions d’investissement collectif,
  • les fonds et sociétés d’investissements
  • les pensions et assurances
  • les plans et fonds de pension
  • les plans de retraite
  • les assurances-vie
  • les fonds thématiques d’instruments de financement du crédit et de mécanismes de soutien financier (microcrédits, fonds de roulement, fonds de garantie mutuelle et capital-risque),

Pour être agréés ces produits devront être conçus selon des critères rigoureux. Les principaux points, environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance, sans négliger aucunement les objectifs nécessaires en matière de risques et de rentabilité financière.

Ne pas confondre avec La finance solidaire.

Celle-ci repose sur un degré d’engagement plus fort. Tout d’abord, les activités financées sont choisies en fonction de leur utilité effective en matière de lutte contre l’exclusion, de cohésion sociale ou de développement durable et non cotées en Bourse.

La finance solidaire repose sur une épargne placée sur des produits financiers solidaires.

L’épargne sert des porteurs de projets développant des activités à forte utilité sociale et environnementale. En outre, elle permet ainsi la création d’emplois, de logements sociaux, de projets environnementaux (agriculture biologique, commerce équitable…) et le développement d’activités économiques dans les pays en voie de développement.

L’évolution de la Finances solidaire.

Nous reprenons ci-dessous, le dernier communiqué de presse de Finansol, sommité de la profession et label de la finance solidaire.

LE BAROMÈTRE ANNUEL DE LA FINANCE SOLIDAIRE

Publié par le journal La Croix et l’Association Finansol.

Finance solidaire, l’épargne utile.L’épargne solidaire a poursuivi sa progression en 2018 en France, pour atteindre 12,56 milliards d’euros au 31 décembre de l’année dernière, soit une hausse de 8,7% par rapport à fin 2017.

Comme depuis plusieurs années, l’épargne salariale solidaire continue de bénéficier des effets de la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008. Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2010, ses encours ont été multipliés par 8 en 9 ans ! A ce jour, cette disposition réglementaire ne présente pas de signes d’essoufflement.

12,6 MILLIARDS DÉDIÉS A L’EPARGNE SOLIDAIRE

Il faut souligner qu’en 2018, les produits d’épargne solidaire ont attiré 1 milliard d’euros supplémentaires par rapport à fin 2017, selon le baromètre annuel publié par  l’association Finansol et La Croix.

L’analyse de Patrick Sapy directeur de Finansol

Au total, l’encours sur les produits d’épargne solidaire représente désormais 12,56 milliards d’euros (contre 11,5 milliards en 2017).  L’année 2018 ayant été assez particulière, notamment sur le plan des indices financiers. Pour nous, c’est un excellent résultat qui témoigne d’une bonne solidité et d’une bonne résistance de la finance solidaire.

L’ASSOCIATION FINANSOL

Créée en 1995, l’association Finansol est un acteur central de la finance solidaire en France et a pour objet de promouvoir la solidarité dans la finance et l’épargne. Collectif des acteurs de la finance solidaire, elle fédère aujourd’hui près de 90 entreprises solidaires. Nous parlerions plutôt de membres. Il y a en effet un certain nombre d’entreprises solidaires (près de 40) mais également des établissements financiers et des personnalités qualifiées. Aussi bien que les banques, les sociétés de gestion, les compagnies et mutuelles d’assurance.

Finansol est membre du Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire (CSESS), du Conseil d’Orientation de la Participation, de l’Intéressement, de l’Epargne Salariale et de l’Actionnariat des Salariés en tant que personnalité qualifiée (COPIESAS) et d’ESS France, la Chambre Française de l’Economie sociale et solidaire.

Finance solidaire, l’épargne utile

Le label Finansol distingue les placements de l’épargne solidaire

Depuis 1997, le label Finansol distingue les placements de l’épargne solidaire (à ce jour il existe près de 160 placements labellisés Finansol). Ce label garantit aux épargnants qu’ils contribuent au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et environnementale. En outre il atteste de l’engagement de l’intermédiaire financier à offrir à ses souscripteurs une information fiable, régulière et claire sur le produit d’épargne labellisé.

Pour consulter le communique de presse de Finansol, suivre ce lien: 

Cf_mag-finance-solidaire-lepargne-utile_barometre-de-la-finance-solidaire-finansol-la-croix-2019-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter