Paris
24°
ciel dégagé
humidité: 44%
vent: 2m/s N
MAX 29 • MIN 26
Weather from OpenWeatherMap

COMPRENDRE LE JARGON DES START-UP ET LES LEVÉES DE FONDS.

Le jargon des start-up et les levées de fonds, pour les néophytes.

Bien souvent, nous avons feint de comprendre, pour la galerie, le jargon des startupers quand ils s’expriment sur les levées de fonds. La génération start-up a son propre langage, généralement emprunté à la Silicon Valley.

Voici un petit lexique, non exhaustif, pour comprendre ce jargon des start-up et rester dans le in!

JARGON DES START-UP ET LES LEVEES DE FONDS
Group of diverse people having a business meeting

Comprendre le jargon des start-up et les levées de fonds.

Accelerarator – Accélérateur

Programmes à durée déterminée qui fournissent un mentorat, des conseils précieux et une formation aux entrepreneurs. En générale ces programmes se terminent par un événement de pitch

Amorçage

Le capital d’amorçage représente les premiers fonds incorporés dans la start-up. Il servira à financer les frais de création, de recherche et développement, des études de marché et aussi les frais de constitution de l’entreprise.

Bootstrap – auto-démarrage

Ce terme défini l’autofinancement, soit, l’apport personnel ou un revenu généré par l’activité avant démarrage. Cette méthode permet un contrôle total des fonds propres avant le lancement officiel du projet.

Business Angel

Ange d’affaires, appelé aussi investisseur providentiel, c’est une personne physique qui investit à titre individuel au capital d’une entreprise innovante, à un stade précoce de création ou en début d’activité. Il peut mettre ses compétences, son expérience professionnelle, ses réseaux relationnels et une partie de son temps pour accompagner la start-up. En contrepartie il peut obtenir des parts ou un pourcentage sur la société.

Buzzword

Expression a la mode, utilisée pour identifier un slogan afin attirer l’attention sur une nouveauté ou un concept original. Terme souvent utilisé dans le jargon des start-up et des levées de fonds.

Crowdfunding – financement participatif

Mode de financement qui permet de lever des fonds auprès d’un grand nombre de particuliers, et ce au travers de plateformes en ligne.

Crowdlending – crédit participatif

Le crowdlending est un moyen innovant d’investir en prêtant aux  entreprises via une plateforme digitale. Le nouveau cadre légal qui a mis fin en 2014 au monopole bancaire, a permis la création des plateformes de financement participatif. 

FFF : Family, Friends & Fools (« Les trois F »)

Les nouveaux entrepreneurs se tournent en générale vers le premier cercle, famille, amis et connaissances pour amorcer leurs premiers pas. Cible moins gourmande en part de marché et plus facile à convaincre.

Licorne

Dans le jargon des start-up il désigne une entreprise qui n’est pas cotée en Bourse mais dont la valorisation, déterminée par les investisseurs, dépasse 1 milliard de dollars. Une société peut très bien être valorisée à plusieurs millions de dollars et ne pas avoir réalisé un seul euro de chiffre d’affaires, exemple, au départ AirBnB ou Facebook, Blablacar.

MRR – revenu récurrent mensuel

MRR est l’initiale de « Monthly Reccurring Revenue » ou « revenu mensuel récurrent ». Il s’agit d’un indicateur de gestion très précieux dans les modèles d’affaires basés sur des abonnements. Le MRR est notamment très utilisé dans les offres de services logiciels en ligne, pour lesquels les clients payent un abonnement mensuel. C’est un outil de gestion d’autant plus fiable et stable que les clients sont fidèles.

COMPRENDRE LE JARGON DES START-UP ET LES LEVEES DE FONDs.
Pitch

Pitch

Afin d’être le plus persuasif et décisif, l’entrepreneur devra faire une courte présentation orale devant les principales personnes influentes (investisseurs, partenaires, influenceurs, etc.). Cette intervention appelée pitch, durera entre une et cinq minutes, et rassembler tous les arguments nécessaires pour convaincre l’assistance à soutenir son projet.

Product Market Fit

Le Product Market Fit traduit une rencontre et un accord parfait entre un produit et son marché, une évidence d’achat. Un produit qui plait, converti seul. De façon virale, plus besoin de convaincre. Les clients achètent, recommande et sont satisfaits du produit.

Scalabilité

Pour une start-up, c’est  sa capacité à supporter une énorme demande, en gardant sa structure dans les mêmes proportions. La scalability ou scalabilité désigne la capacité d’un produit à s’adapter à un changement d’ordre de grandeur de la demande, en maintenant la qualité de ses fonctionnalités et ses performances en cas de forte demande.

Seed

Il s’agit du premier vrai tour de table pour une levée de fonds. L’objectif financer la validation du marché à plus grande échelle, les sommes espérées varies entre 250 k€ et 700 k€. Il existe en France un dispositif FEI de la BPI pour permettre un prêt d’amorçage du montant des fonds levés. Il peut avoir par la suite un Seed2 ou Seed+ pour lever des fonds plus important.

Term sheet

Acte qui résume les termes principaux avant la rédaction d’un contrat définitif entre les parties, l’entrepreneur et les investisseurs. En générale le Term Sheet va servir de fondement a l’élaboration d’un engagement vis-à-vis des tiers et confère aux investisseurs une sorte d’exclusivité avant le contrat finale.

Traction

Il est question de définir l’apparence annonciatrice du développement de la start-up. Véritable preuve chiffrée d’une demande de marché. Pour exemple, le trafic, le nombre d’utilisateurs sur le site, les abonnements sur les réseaux sociaux… Enfin tout ce qui ressemble a une attraction ou un besoin du public pour ce concept sans toutefois démontrer un chiffre d’affaires existant.

V.C. ou Venture Capitalist.

Les investisseurs en capital risque appelés aussi Capital Risqueurs apportent à la start-up, des fonds qui serviront de capital a l’entreprise. Mais aussi, en qualité de professionnels, ils vont mettre leurs réseaux et leurs expériences à la disposition des premières phases de développement de la jeune entreprise. Ces capitaux, récoltés auprès du secteur prive ou public, auront pour objectif de réaliser les meilleures plus-values lors de la revente, à l’avantage de leurs propres investisseurs. Le but étant des retours les plus élevés possibles.

Les VC sont conscients des risques important pris dans une telle entreprise.

Il peut arriver la perte totale de leur investissement pour une opération, toutefois, ils pourront se rattraper sur un autre projet.

2 comments on “COMPRENDRE LE JARGON DES START-UP ET LES LEVÉES DE FONDS.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter