Les plateformes de crowdfunding immobilier.

Le crowdfunding immobilier demeure à ce jour l’un des moyens les plus simples pour investir dans l’immobilier.

Jusqu’à présent, les seules options pour entrer sur le marché immobilier étaient soit d’acheter directement une propriété, soit d’investir dans une SCPI. Depuis ces dernières années, des plateformes de crowdfunding immobilier, nous donnent l’option entre ces deux formes d’investissements.

Le crowdfunding immobilier ne nécessite aucune connaissance technique ou financière.

Donc, la barrière pour entrer dans ce marché est très faible. Et rien ne vaut d’être propriétaire de quelque chose pour se sentir riche.

De plus, le crowdfunding immobilier représente une solution gagnant-gagnant pour les acteurs de la construction immobilière.

Les sites de crowdfunding immobilier, vitrines de la Fintech.

Les plateformes de financement participatif immobilier font partie de la montée en flèche de la Fintech de ces dernières années. De plus, elles sont devenues très populaires dans des pays comme la France, le Royaume-Uni ou l’Espagne. Les plateformes de crowdfunding immobilier présentent généralement un site Web attrayant et moderne. Notamment, en offrant à l’utilisateur une expérience très similaire quand à la possession directe d’une propriété.

En tant qu’investisseur, vous avez la possibilité de voir les propriétés en phase de réalisation. En quelques clics, vous pourrez en savoir plus sur l’emplacement et les plans de la propriété. Par ailleurs, vous pouvez consulter les finances du promoteur, ainsi que le type de financement recommandé.

En règle générale, il faut compter sur une immobilisation du capital de 3 à 5 ans. Toutefois, de nombreuses plateformes proposent maintenant une option entre investisseurs de vente et achats d’actions.

Comment fonctionne le crowdfunding immobilier

Explorons donc ce qu’implique le crowdfunding immobilier. Il existe trois méthodes de base pour acheter une participation dans un bien immobilier via le financement participatif:

  • les prêts garantis,
  • les prêts non garantis,
  • L’investissement en action (prise de participation).

Prêt garanti

Pour permettre aux entreprises de surmonter les perturbations particulières dans le contexte de la crise liée au COVID, le gouvernement a mis en place un dispositif pour garantir jusqu’à 300 milliards d’euros de prêt. D’autre part, la garantie peut être un bien immobilier ou un autre actif, y compris une garantie personnelle. Avec ce type de prêt, l’investisseur est le premier à recevoir son paiement, et en cas de problème, la garantie peut être vendue pour minimiser les pertes. Cependant, l’existence de garanties signifie que le risque (et donc le rendement) est plus faible et il faut absolument enquêter sur l’actif offert en garantie.

Prêt sans garantie (PSG)

L’investisseur achète l’obligation à son émetteur à un prix déterminé. Ce dernier s’engage à lui verser chaque année un coupon sous la forme d’intérêts. Ensuite, à l’issue de la durée de l’obligation, il rembourse la totalité du capital emprunté.

L’investisseur obtient donc un rendement annuel, puis récupère sa mise de départ à la fin d’une période de temps donnée. Toutefois, le taux d’intérêt offert doit être plus élevé que pour un prêt garanti. Si le projet échoue, il n’y a pas d’actifs à vendre pour récupérer des fonds (c’est-à-dire de petits prêts). Dans ce cas, il convient de vérifier à qui l’investisseur prête ses fonds et à quel point la plateforme se protège pour gérer les clients problématiques.

Investissement en actions

 Avec ce type d’investissement, il convient de noter la structure des passifs. Il faut savoir que l’entreprise rembourse les dettes envers les employés et les créanciers en premier. Ensuite, les investisseurs pourront recevoir leurs paiements sur les actifs restants de l’entreprise.

En cas d’échec de l’opération, il existe une possibilité réelle que l’investisseur risque tout son capital.

Cependant, lorsque le projet réussit, les employés et les créanciers perçoivent généralement un taux d’intérêt fixe. Tandis que l’investisseur en actions aura une plus-value beaucoup plus importante.

Donc, dans ce cas, il faut évaluer la probabilité de défaillance. Il faut se poser les bonnes questions. Ce projet est-il compréhensible? Les chiffres présentés dans le projet sont-ils réalistes?

En règle générale, il est bon que l’investisseur se souvienne: le risque et le rendement vont de paire. Et si vous envisagez d’investir dans un bien immobilier offrant un rendement de plus de 20% par an, assurez-vous d’être très critique sur le contenu du projet avant d’investir. Il ne s’agit probablement pas d’un projet sécurisé, ce qui signifie un niveau de risque nettement plus élevé pour l’investisseur.

Quoi qu’il en soit, assurez-vous de ne pas viser seulement le rendement, mais plutôt l’investissement. Outre le potentiel de générer un bon rendement, le financement participatif immobilier est une excellente expérience éducative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CF Maghttps://crowdfundingmagasine.com/
Passionné par les infos qu'on ne trouve pas forcément dans la presse traditionnelle, je fouille et partage.

Articles Populaires

spot_img

Plus d'articles de cet auteur

Le financement participatif pour les voyages d’étudiants.

Souvent, les responsables de groupes, pour organiser des voyages d’étudiants, font appelle au financement participatif. Lorsqu'ils sont confrontés au défi de collecter des fonds pour...

Coup de foudre pour Santorin des investisseurs immobiliers

Les investisseurs immobiliers flanchent pour l'île de Santorin. Alors que l'immobilier entre dans un nouveau cycle haussier, il ne semble pas s'estomper en dépit de...

Hongrie: Ce qui va changer dans le crowdfunding.

Hongrie: Le crowdfunding fait peau neuve dans le cadre réglementaire européen unique. En introduisant un cadre réglementaire européen unique, l'environnement juridique hongrois incertain pourrait changer....

L’impact investing ou l’investissement d’impact social.

L’impact investing représente des investissements réalisés dans l'intention de générer un impact social avec un environnemental positif et mesurable ainsi qu'un rendement financier. En...
.tdb_header_logo { margin-right: 25px!important; } .single-post span { color:#fff!important; } .td-a-rec.td-a-rec-id-custom_ad_1.maxi.td_block_template_1 { width: 100%; } .sharedaddy.sd-sharing-enabled { display: none; }