Paris
26°
ciel dégagé
humidité: 37%
vent: 2m/s SO
MAX 23 • MIN 22
Weather from OpenWeatherMap

La Suisse nouvelle adepte du Crowdfunding

C’est parti! La Suisse, nouvelle adepte du Crowdfunding

Avec près de 16 millions de Francs Suisse récoltés en 2014 – soit 36% de plus qu’en 2013, le Crowdfunding continue son essor en Suisse.

Avec, 100-Days, Ammado, I-Believe-You ou encore We-Make-It, l’avenir du Crowdfunding ne cesse d’occuper le terrain, néanmoins, il est certain que le financement participatif Suisse fait encore figure de novice devant le marché Américain ou britannique et bien qu’il y ai une croissance évidente, les sommes récoltées sont encore bien inférieures à celles réunies par les pays anglophones.

Mise a jour 29/05/19

Le crowdfunding franchi la barre du demi-milliard en Suisse

D’après la Tribune de Genève, le financement participatif ou crowdfunding fait naître un intérêt certain en Suisse. Après la forte évolution de ces dernières années, la poussée s’est confirmée en 2018. L’année dernière, les plateformes de prêts ont levé plus un demi-milliard de Franc Suisse. L’augmentation est surprenante, 38 % de plus qu’en 2017.

Il faut reconnaître, que la Suisse devient l’un des principaux marchés du crowdfunding Européen.  Avec un montant participatif de 61 francs suisses par habitant, ce qui est nettement supérieur à celui enregistré dans les pays voisins.

 

La Suisse nouvelle adepte du Crowdfunding, l’engouement Helvétique.

De la même manière, le « Crowdlending« , système parent du Crowdfunding permettant aussi bien à des particuliers qu’à des entrepreneurs d’obtenir un prêt par le biais d’un grand nombre de prêteurs. Pour exemple les plateformes Cashare.com ou bien Lendix, se sont également développées considérablement depuis l’année dernière. Ainsi, le montant total des crédits octroyés a fait un bond de près de 2 millions de francs entre l’an passé et cette année, passant de 1,8 à 3,5 millions de francs.

Toute une panoplie de projets ont ainsi pu être financés et les fonds récoltés ont été utilisés à des fins diverses et variées. Que ce soit pour l’achat d’un véhicule familial, la prise en charge de soins dentaires, d’études universitaires ou bien  pour la création d’entreprises, de startup, etc. En échange, les prêteurs attendent des rendements à hauteur des risques et supérieurs a une épargne traditionnelle.

La Suisse nouvelle adepte du CrowdfundingEn revanche, pour ce qui concerne les secteurs caritatifs et humanitaires de type « Crowdsupporting » et « Crowddonating » qui représentent presque la moitié (49%) des fonds collectés et dont le montant s’élève à 7,7 millions de francs. Les campagnes de collecte ont remporté un franc succès (60%).

Investissements en baisse par  le biais du « Crowdinvesting »

Suisse-crowdfL’année dernière, les investissements par « Crowdinvesting », autre type de « Crowdfunding” ont, quand à eux, connu une baisse et le total des fonds recueillis a baissé de 18% et se chiffrent à 4,6 millions de francs. Cependant, le nombre de projets (10 en 2014) reste peu élevé et donc les variations de volumes n’ont toutefois pas beaucoup de signification.

Pour ce qui est du « Crowdinvesting », les investisseurs reçoivent en contrepartie de leur investissement des parts dans la société financée.

Les pronostics pour l’année 2015-2016 sont néanmoins réjouissants et le marché du « Crowdfunding » devrait s’étendre encore plus. Cependant, son développement à long terme sera lié au degré de régulation. On estime qu’une régulation modérée assurerait plus de sécurité juridique et occasionnerait plus de profits dans l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter