La récente débâcle de Synapse secoue l’industrie Fintech

Synapse, autrefois un pilier de la fintech mondialement reconnu et désigné par CNBC comme l’une des meilleures sociétés Fintech en 2023, se retrouve aujourd’hui au bord du gouffre. Cette société de Banking as a Service (BaaS) a connu une chute vertigineuse en quelques mois seulement, affectant plus de 10 millions de comptes clients.

La chute de l’empire Synapse


Son échec a provoqué des répercussions profondes sur l’écosystème financier. Notamment, en touchant non seulement d’autres fintechs, mais aussi des plateformes de financement participatif qui dépendaient de ses services bancaires intégrés. Synapse offrait une gamme de services financiers, y compris des comptes d’épargne et des crédits, ainsi qu’un courtage réglementé par la FINRA.

L’accord avorté entre TabaPay et Synapse

Début mai, TabaPay avait annoncé son intention d’acquérir Synapse, soulignant la synergie entre leurs services. Cependant, l’accord s’est effondré suite à des rumeurs de perte de fonds, entraînant un revirement de Rodney Robinson, co-fondateur et PDG de TabaPay.

La réaction d’Evolve Bank & Trust

Face à cette situation chaotique, Evolve Bank & Trust, partenaire de Synapse, a exprimé son soutien à la requête en faillite pour protéger les fonds des utilisateurs. Evolve a critiqué l’entreprise pour avoir désactivé l’accès à son système sans préavis, perturbant ainsi ses opérations. Néanmoins, Evolve a réaffirmé son engagement envers ses clients, soulignant sa solidité financière en tant qu’institution FDIC bien capitalisée.

Accusations de mauvaise gestion

Le fiduciaire américain a accusé Synapse de “grave mauvaise gestion”, exacerbant les tensions. Fintech Business Weekly a rapporté que Sankaet Pathak, co-fondateur et PDG de Synapse, avait accusé l’ancien client Mercury d’une erreur de transfert de près de 50 millions de dollars, ajoutant encore à la confusion et à l’incertitude.

MicroVentures et la quête de stabilité

En 2018, MicroVentures avait choisi Synapse pour simplifier son processus d’investissement, permettant à ses clients d’accéder à divers produits financiers. Cependant, face aux problèmes croissants avec Synapse en 2023, MicroVentures a transféré ses fonds à la Silicon Valley Bank, désormais une division de First Citizens Bank & Trust Company. Malgré la recherche de nouveaux partenaires BaaS, MicroVentures a dû développer certains services en interne, tout en offrant son aide à d’autres plateformes affectées par la débâcle.

L’attente d’une enquête réglementaire sur Synapse

Bien que les régulateurs soient certainement au courant de la situation de Synapse, aucune enquête officielle n’a encore été annoncée. Cependant, l’ampleur de la débâcle, affectant des millions d’utilisateurs, pourrait bien inciter à une action imminente.

Un échec retentissant

Synapse, avant de sombrer, avait réussi à lever plus de 50 millions de dollars en capital-risque. Aujourd’hui, son effondrement résonne comme un avertissement dans l’univers fintech, rappelant à tous les dangers d’une gestion imprudente et des alliances fragiles dans un secteur en constante évolution.

Découvrez aussi: La Fintech October cède son moteur technologique à Sopra Banking

L’effondrement de Synapse rappelle de manière poignante les risques inhérents à l’innovation rapide dans le secteur financier. Cette débâcle sert de leçon cruciale sur l’importance d’une gestion rigoureuse et de la solidité des partenariats. Alors que l’industrie fintech continue d’évoluer, les entreprises devront naviguer avec prudence, assurant transparence et fiabilité pour préserver la confiance des clients et des investisseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CF Maghttps://crowdfundingmagasine.com/
Passionné par les infos qu'on ne trouve pas forcément dans la presse traditionnelle, je fouille et partage.

Articles Populaires

FORMATION POWER FISCALITÉ

spot_img

Plus d'articles de cet auteur

La start-up d’IA H annonce une levée de fonds spectaculaire de 220 millions de dollars

Il n’est pas fréquent d’entendre parler d’un tour de table supérieur à 10 millions de dollars. H, une startup basée à Paris et anciennement...

La gestion de patrimoine automatisée assistée par des Robo-advisors

Les Robo-advisors réinventent la gestion de patrimoine. Dans le monde de la finance, une mutation fulgurante est en marche, portée par l'essor des technologies...

La transformation technologique accélère la mondialisation dans le financement participatif

Dans un monde où la transformation technologique redessine constamment les contours de notre quotidien, le domaine financier n'est pas en reste. Au cœur de...

Erable° élargit ses horizons avec l’acquisition de WE DO GOOD

Erable°, une startup spécialisée dans le financement d'actifs pour la transition écologique, vient d'annoncer l'acquisition de WE DO GOOD. En l'occurrence, une entreprise pionnière...
.tdb_header_logo { margin-right: 25px!important; } .single-post span { color:#fff!important; } .td-a-rec.td-a-rec-id-custom_ad_1.maxi.td_block_template_1 { width: 100%; } .sharedaddy.sd-sharing-enabled { display: none; }