Paris
11°
nuageux
humidité: 87%
vent: 2m/s NNO
MAX 11 • MIN 10
Weather from OpenWeatherMap

Kengo.bhz, nouvelle plateforme Bretonne de Crowdfunding.

Arkéa du Crédit Mutuel et Le Télégramme viennent de lancer la nouvelle plateforme de Crowdfunding Kengo.bhz.

Une nouvelle plateforme de Crowdfunding ou de financement participative, spécialisée dans la collecte de fonds destinée a financer des projets Bretons.

Il faut savoir que le Crédit Mutuel est apparu il y a plus d’un siècle en Bretagne. Il a érigé ainsi les bases du mouvement coopératif en France prônant principalement les valeurs de responsabilité sociale, de solidarité entre les membres et d’enracinement territorial.

kengo_2Pour Le Télégramme, né en 1944 il figure actuellement parmi les plus grands quotidiens français. Simple journal d’information à l’origine, il se transforme progressivement en entreprise d’information multimédia, qui recueille, traite et diffuse des contenus variés sur différents supports. C’est aussi un acteur reconnu dans les domaines de la communication, l’édition et les nouveaux médias.

Ronan Le Moal
Ronan Le Moal

Kengo.bhz, nouvelle plateforme Bretonne de Crowdfunding, initiative inédite et innovante.

« Cette nouvelle initiative, inédite et innovante, nous permet de réaffirmer notre volonté de soutenir le financement de l’économie réelle sur nos territoires, et les projets de ses habitants », explique Ronan Le Moal, directeur général du Crédit mutuel Arkéa, déjà actionnaire de Prêt d’Union, la première plateforme de crédit entre particuliers en France.

Avec cette nouvelle plateforme de Crowdfunding et par cette initiative courageuse et originale, Kengo.bzh apparaît sur la scène du Crowdfunding, promouvant uniquement des projets régionaux culturels, innovants ou solidaires et ouverts aux associations, aux institutionnels comme aux particuliers.

De plus, Crédit Mutuel Arkéa qui est aujourd’hui actionnaire de Kengo et le Télégramme possèdent une empreinte territoriale très ancrée. Dans le cas du Crédit Mutuel Arkéa, il s’agit plutôt de formaliser les actions de financement ayant un impact fort sur le territoire. De son côté, le groupe Télégramme (qui est distribué sur 3 départements sur 5 en Bretagne) se positionne plutôt dans une logique de diversification de son offre.

photo-pierre-chapin_2403533-greve credit mutuelSouhaitons que la grève de ce matin devant le siège de Arkéa, n’aille pas faire ralentir ce projet tant attendu par les Bretons.

Pourquoi une plateforme régionale?

Les fondateurs de Kengo.bzh expliquent que d’autres sites concurrents ont déjà répondu au besoin de l’économie collaborative et que la Bretagne qui possède une identité forte et dynamique, permet d’associer les réseaux partenaires comme les associations et les collectivités locales.

Celles-ci ont accepté le projet facilement, en raison du manque de subventions publiques. Parmi les facteurs qui les poussent à participer à des projets figurent l’aspect humain et son impact sur le territoire qui entrent vraiment en compte sur ce secteur.

charlotte-micolon-responsable-marketing-guillaume-calvar_2376332_491x405Kengo s’est fixé comme objectif de contribuer à financer 300 projets pour l’année à venir.

En fixant la barre assez haut, la nouvelle plateforme tente ainsi d’attirer le plus de projets possible. Elle engrange aujourd’hui plus de trente projets originaux, Son public-cible est représenté par 4 millions de bretons, dont les résidents de la Loire-Atlantique, et il lui est important de privilégier les meilleurs outils.

Kengo a prévu aussi de sortir à la rentrée une application mobile qui permettra aux utilisateurs d’accéder à tous les projets selon des critères d’intérêt et de localisation.

Souhaitons a cette nouvelle plateforme de remporter beaucoup de succès et satisfaire les prochains donateurs pour contribuer a l’essor de notre magnifique région.

3 comments on “Kengo.bhz, nouvelle plateforme Bretonne de Crowdfunding.”

  1. kickstarter

    thanks for your blog !!

  2. Senet

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo !

Comments are closed.

Bienvenue dans le monde du financement participatif.

Newsletter